N°184

avril 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edition Retour

Pierre Le Buhan : Le loup et l’homme en Bretagne (XVIe-XXe siècle)

26 décembre 2015

Recherche historique

Pierre Le Buhan : Le loup et l’homme en Bretagne (XVIe-XXe siècle)


Là-dessus, au fond des forêts
Le Loup l’emporte, et puis le mange,
Sans autre forme de procès.
Le livre se referme, la lumière s’éteint et ma mère quitte la chambre après un baiser tendre.
Quel délicieux souvenir enfantin que ce frisson de plaisir au creux d’une couette tiède, bien abrité de la bête féroce. Ce loup sanguinaire devenu à la fois mythe, objet de polémique ou attraction efflanquée de zoo.
Aussi est-ce donc, mi curieux, mi incrédule que j’entamais la lecture du Loup et l’homme en Bretagne de Pierre le Buhan… et c’est convaincu que je "dévorais" la dernière des 250 pages d’un ouvrage précis, documenté et limpide, souvent intriguant, toujours passionnant.

Au-delà d’une rigueur scientifique forcenée, Pierre le Buhan accompagne pas à pas le lecteur pour lui décrire l’étrange proximité entre l’homme et la bête. Attribut de Saints bretons, source d’inspiration toponymique, prédateur énigmatique et imprévisible d’indigents et d’enfants, proie rémunératrice, propagateur de la rage, le loup apparaît partout présent dans le quotidien breton.
Quelle bizarrerie que d’apprendre qu’à peine 20 rescapés auront vu poindre le XXe siècle...


- J.B

Autoédition - 13 € - En librairie à St-Brieuc et Plérin, sur commande à pierre-alex.le-buhan sfr.fr

Derniers commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.