N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

Dom Duff : K’Kwll

31 décembre 2016

Folk, rock

Dom Duff : K’Kwll


Sixième album pour Dom Duff, le brezhoneg folk-singer, qui ne déroge pas à la ligne de conduite de ses précédents opus.
La couleur instrumentale n’est pas éloignée de celle de ses alter ego américains, genre John Cougar, avec violon country (l’excellente Nicola Hayes), banjo, mandoline bluegrass, guitare acoustique, complétés par des zébrures électriques et appuyés par les percussions de Mourad Aït Abdelmalek. Dom Duff marque toujours son attachement à sa langue bretonne qu’il décline dans sa version léonarde, au fort goût de terroir, avec des sonorités qui s’entrechoquent pour le plaisir de nos oreilles, qu’on soit bretonnant ou non. C’est d’ailleurs le K barré, abréviation de "Ker" (village) qui est figure récurrente des titres, un peu comme si on s’accrochait aux racines, n’en déplaise aux diverses administrations qui souhaitaient la disparition de la langue ancienne. En citoyen du monde, il pose également ses interrogations sur son devenir, du local au planétaire. Son village-titre, K’Kwll, se veut lieu d’accueil, Donemat dit Paotr, ‘barzh al lec’hig, gra pezh peus c’hoant, K’Kwll ‘zo dit (Bienvenue à toi jeune homme, dans ce petit lieu, fais ce que tu veux, K’Kwll est à toi). On ne saurait mieux résumer Dom Duff, artiste breton et universel.


- Karr Nij


www.domduff.com - Coop breizh


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.