N°188

septembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Joris Munier
Illustrateur du mois

Accueil > Le magazine > Edition Retour

Le Poulpe court toujours !

31 octobre 2016

Recueil de nouvelles noires

Le Poulpe court toujours !


Le Poulpe, vous connaissez : depuis le temps qu’il trimballe sa carcasse d’enquêteur solitaire dans "les désordres et failles apparents du quotidien", il en a descendu des bières et redressé des torts... Plus de 200 affaires, auxquelles il faut désormais ajouter les neufs nouvelles qui composent ce recueil, écrites par quatre des lauréats du concours La Noiraude / La Fureur du Noir et cinq auteurs confirmés du Noir. Des auteurs qui envoient Gabriel Lecouvreur aux quatre coins de l’Hexagone (et ça c’est difficile) voire même en Wallonie (une fois !). Les quatre lauréats - François Cariou, Bernard Granjean, Eric Lainé et Jean-Patrick Muller - s’en tirent plus que bien. Quant aux pros, on s’enivrera des délires de Pascale Fonteneau, on côtoiera un célèbre artiste-clochard avec Pascale Dietrich, on soupirera d’aise à la lecture des deux visions du Poulpe de Jean-Hugues Oppel et Marc Villard – eux qui avaient juré de ne JAMAIS écrire de Poulpe - et enfin, on se délectera du sort fait au héros par son père, J-B Pouy himself.
Le tout sous une couverture de Miles Hyman, évidemment...
Ce collector des éditions Baleine sera uniquement disponible au cours du festival Noir sur la ville (du 18 au 20 novembre 2016 à Lamballe). Ne le ratez pas...


- Juge Fredd


www.noirsurlaville.fr - http://editionsbaleine.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.