N°190

octobre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

Korkoj

15 juin 2012

Tranche finale

Break, contre-break, break, contre-break, silence, balance, cadence, décadence, Korkoj s’amuse ! Korkoj s’amuse mais n’est pas un long fleuve tranquille, du moins pas tout du long de son album, comme la vie quoi, des fois tu respires, des fois tu exploses, en tout cas tu es debout, et tant que tu es debout, tu fais ce que tu veux ! Korkoj s’amuse donc à faire ce qu’il veut, et même si c’est pas tout le temps tout propre c’est pas grave, parce que ça sent la liberté, une liberté faite de cascades, c’est aussi ça la liberté, prendre des risques en sachant que l’option "se prendre les pieds dans le tapis" est bien réelle ! Et des fois c’est un peu ce qui se passe sur cet album qui, malgré quelques fautes de goût dans sa composition nourrie d’improvisation, est en fait agréablement surprenant, voire dérangeant pour quelqu’oreilles chastes, et j’aime bien ce qui dérange ces dernières ! C’est à parier que les gars du Korkoj, c’est-à-dire Ronan Bedo à la basse, Frédéric Gablin à la guitare et au clavier et Matthieu Noblet à la batterie, ont goûté à la sauce Magma, Fantômas et autres projets dans lesquels tu trouves son lot de définitions mariant le jazz qui côtoie le rock qu’on peut dire progressif qui tend vers le métal qui flirte avec la noise en passant par la Lorraine... Bref, Korkoj, c’est frais et très intéressant, expérimental et 100% instrumental. (Gaspard - juin 2012)
http://korkoj.bandcamp.com - www.myspace.com/korkoj

http://www.youtube.com/watch?v=b1937MhCcf4&feature=player_embedded

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.