N°191

novembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edition Retour

François & Emmanuel Lepage : La Lune est blanche

28 novembre 2014
François & Emmanuel Lepage : La Lune est blanche


Bande-dessinée.
Deux frères, l’un dessinateur, l’autre photographe, unis par un même rêve -la même passion du voyage et de l’exploration- embarquent pour l’immensité glacée et solitaire de Terra Australis : l’Antarctique.

Sur les traces des grands explorateurs qui ont nourri leur imaginaire, nous embarquons à bord de l’Astrolabe pour un voyage ponctué par le mal de mer, l’attente, les rencontres et les nombreuses incertitudes liées aux conditions extrêmes du désert blanc.

C’est aussi le récit du Raid vécu de l’intérieur par deux témoins devenus acteurs de leur rêve ! Le dessinateur et le photographe se font conducteurs de tracteurs à chenilles pour participer à ce mythique convoi de ravitaillement, qui s’enfonce sur 1 200 km au cœur du continent.

L’Inlandsis, le pack, la Terre Adélie, les bases de Dumont d’Urville et Concordia.... des noms qui font rêver, des températures qui donnent le vertige : après les Kerguelen et Tchernobyl, Emmanuel Lepage nous charme une fois de plus par le récit d’un voyage hors du commun. Les aquarelles somptueuses font vivre les solitudes glacées du continent austral, l’imposante masse des icebergs qui croisent au large, mais aussi la magie des rencontres, et la richesse de ces voyages dont on revient changé.


www.futuropolis.fr

Auteur : @nne, BD West
 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.