N°187

juillet-août 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edition Retour

Yves Portier-Réthoré

4 décembre 2012

annee-demoiselles

L’année des demoiselles

Ce livre est comme une mer de mortes eaux : une grande étendue avec des vaguelettes. 300 pages d’amourettes ancillaires dans un château en Sologne en 1964, troublées pendant 20 pages par l’événement traumatisant de la disparition d’une tête empaillée de sanglier, et une armée de scouts un peu remuants venant de St-Brieuc. Ce "thriller campagnard soft", comme le définit lui-même son auteur (véritable fils de garde-chasse solognot), est une chronique adolescente et provinciale des 30 Glorieuses. Et on n’apprend seulement dans les 20 dernières pages que, sous la mer apparemment tranquille, il s’est passé des choses terribles. 20 pages qui pourraient être une nouvelle à part entière, détachée du reste. Pour les futurs lecteurs costarmoricains, sachez que le Petit Echo de la Mode de Châtelaudren et le château de Kergrist ont des rôles, petits mais clés. Et pour les futurs lecteurs plus très jeunes (dans mon genre, quoi), il y a un after nostalgique évoquant la TV française de 1964 à travers Télé 7 jours (les speakerines, Guy Lux, Thierry la Fronde, la 2è chaîne...), TV qui est aussi un personnage récurrent du roman. Mais pas trace de syndicalistes, de pop-music ni de rapatriés d’Algérie.
Ed. Regain de lecture www.regaindelecture.com

Auteur : Pat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.