N°184

avril 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

Yoann Minkoff : Black & White blues

25 juin 2016

Blues

Yoann Minkoff : Black & White blues


A la croisée des chemins, ce premier opus de Yoann Minkoff est un très bon album. Un cocktail à base de blues qui se sirote au coin du feu mais assorti de bien d’autres réjouissances. En effet le guitariste de City Kay, décidé à explorer la route en solo, peut se targuer d’avoir plusieurs cordes à sa guitare. Tout d’abord, il en joue très bien, laissant derrière lui quelques notes dignes de Tommy Emmanuel ou John Lee Hooker. La folk song croise parfois ces rugueuses grilles de blues (aux quelques intonations touaregs) et, à la sortie du delta, les spectres de Patrick Watson ou de Moondog apparaissent, notamment dans les instrumentations et arrangements aériens qui ponctuent cet album. Son registre vocal très large et maîtrisé se met au service de compositions épurées et allant droit au but. Yoann Minkoff explore les horizons infinis que le blues, tel un bateau à roue voguant sur le Mississippi, lui permet de défricher. Une belle carte de visite et un calendrier qui commence à se remplir. On imagine facilement que ce travail ait pu taper dans l’oreille de nombreux programmateurs, à commencer par ceux des Côtes d’Armor.


En concert le 4 août 2016 au Café Théodore à Trédrez-Locquémeau, le 5 août au Café de la Plage à Fréhel, le 7 août au restaurant Le Zag à Dinan.


- Djouls


http://yoannminkoff.bandcamp.com


 


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.