N°190

octobre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

Rhapsoldya : N’int ket deuet a-benn da ziwriziennañ ac’hanomp...

29 décembre 2014
Rhapsoldya : N’int ket deuet a-benn da ziwriziennañ ac’hanomp...


Le rap breton existe, et Rhapsoldya en tient fièrement le flambeau. C’est une bande de jeunes comme il en existe partout, qui fait du rap, comme ailleurs, mais à ceci près qu’ils le déclinent en langue bretonne. Quelques tentatives les ont précédés mais c’est bien la première fois qu’un album entier y est consacré. La voix de Youenn Roue porte haut et fort le message de Rhapsoldya, à la manière de ses frères d’armes américains ou français. Liberté avant tout bien sûr, mais on revendique également pour les droits des minorités et surtout pour leur langue comme l’indique clairement le titre de l’opus : "ils ne sont pas parvenus à nous déraciner". Les Rhapsoldya appartiennent à la génération Diwan qui a été élevée en langue bretonne et qui en éprouve une certaine fierté. Pour autant, la revendication ne fait pas oublier la musique. Une basse bien lourde, une guitare aux traits acérés, des machines et des percussions viennent habiller les mots, la couleur locale étant apportée par un accordéon qui surprendra le monde du rap mais qui finalement se trouve bien à l’aise au milieu de ces rythmes. Une véritable découverte !

Auteur : Karr Nij

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.