N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

Michel Aumont : Le Grand Orchestre ArmorigènE

5 juin 2012
Michel Aumont : Le Grand Orchestre ArmorigènE


Souvent un disque précède un spectacle. Ici le disque est davantage une trace, la trace d’un travail original, audacieux, qui a vu sept musiciens à la forte personnalité entonner les 1ères notes du grand orchestre armorigène.
Ces 1ères notes ont été perçues par le public fin 2010 début 2011 à Quimper, Lannion puis Pordic. On a ainsi pu découvrir sur scène cette musique atypique teintée de cultures populaires mais n’ayant rien à envier aux plus grands de la musique contemporaine ou du jazz.
Michel Aumont poursuit depuis de nombreuses années les traces des armorigènes, peuplade mystérieuse sur laquelle nous avons encore beaucoup à apprendre. Michel Aumont en ethnologue de l’imaginaire nous restitue leur musique faite de multiples surprises. Point de couplet ni de refrain mais des thèmes triturés, transformés, vivants grâce à l’improvisation, liés les uns aux autres par des passerelles improbables, surprenantes, passant de Massiaen (La Réponse des 7 trompettes) à des impressions de Lalo Schiffrin (Binaire vulgaire), d’une Chasse au tig’ haletante à un voyage en Orient grâce aux Stridulations de la vielle.
Les émotions les plus diverses sont ainsi décrites par la couleur inimitable des vielles trafiquées de Marc Anthony et Valentin Clastrier (en particulier sur le morceau Cinq à sept), du contre tuba de Matthieu Letournel (Matzik, Sergent Pepère, Sablega Pelga), du violon acéré et précis de Grégoire Hennebelle (Kreiz Breizh Akademy 1, Ars Nevez), du piano aérien de Laurent Genty et des percussions sûres de Dominique Le Bozec. Le tout lié par le fil rouge des clarinettes du Briochin Michel Aumont qui nous signe ici, une fois de plus, une musique belle, spectaculaire, accessible et dont on espère qu’elle franchira autant les frontières géographiques que son imaginaire ne franchit celles de la création.

- Djouls (juin 1012)

Innacor - L’Autre distribution - http://michelaumont.fr
 


 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.