N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

Labarrière et Poulsen : Busking

29 février 2016

Jazz

Labarrière et Poulsen : Busking


"Youhouh, cherche-moi, tu vas pas me trouver ! " semble dire la mélodie cachée dans la musique de ces deux-là. Et pourtant ce sont des mélodies de chansons, mais la contrebasse de la Française (et Bretonne) et la guitare du Danois (et Français) jouent à la faire disparaître puis réapparaître.


Dans le jazz, on utilise souvent des thèmes créés par d’autres musiciens. Mais ces "standards" ne sont pas souvent des chansons, or il n’y a aucune raison pour que Leonard Cohen, Stromae, Dylan ou Lennon ne soient pas des sources inspirantes pour les jazzmen et women. C’est le cas ici, et les deux musiciens s’en amusent même. La contrebasse n’est pas confinée au rôle rythmique mais tour à tour chacun est l’accompagnateur de l’autre, ou alors c’est carrément deux lignes mélodiques qui s’entrecroisent en jouant le contrepoint.


Un tel duo utilisant exclusivement des cordes n’est pas très courant, et l’effet de l’attaque des cordes donne une belle dynamique rythmique. La tension vibratoire entre les cordes graves et la chanterelle de la guitare amène aussi le frisson. Quant au titre Busking, qui signifie "musique de rue", j’avoue qu’il me laisse perplexe, mais en y réfléchissant bien...


- Pat


www.innacor.com


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.