N°190

octobre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edition Retour

L’art de recevoir et la cuisine à la fin du XIXe siècle - A travers le Petit Echo de la Mode

27 mai 2016

Histoire et tradition

L’art de recevoir et la cuisine à la fin du XIXe siècle - A travers le Petit (...)


"Est-ce qu’une maîtresse de maison passe la première ou la dernière dans la salle à manger quand on annonce le dîner ?"


Je pense qu’il n’y aura qu’une minorité de lecteurs du Cri de l’Ormeau pour être sensible à ce type de questionnement au premier degré. Il y en a des dizaines comme ça. Par contre, il y a l’intérêt patrimonial, historique, sociologique aussi de se rendre compte du chemin parcouru dans les mentalités en un siècle (oui, je sais, il y a encore du chemin à faire). "Pour être belles, purgatif Géraudel". Tout cet "art de vivre" était présenté dans le magazine féminin Le Petit Echo de la Mode qui a été imprimé à Châtelaudren à partir des années 20.
Une bonne partie de l’ouvrage est consacrée à la reproduction de 275 recettes de cuisine de l’époque, qui ont été observées, commentées, et même améliorées par quelques grands chefs costarmoricains actuels (Jean-Marie Baudic, François Charroy, Gilles Jamme, Christophe Le Fur, Philippe Le Mercier, Arnaud Troalic).
L’ensemble est agréablement illustré de dessins issus du magazine.
"Pour manger un œuf à la coque, il faut bannir l’usage des mouillettes, qui ne peuvent être admises que dans la stricte intimité". 


- Pat


Editions La Gidouille - http://lagidouille.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.