N°184

avril 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

JeanJeanne

31 octobre 2016

Opéra rock

JeanJeanne


Chez JeanJeanne, la harpe se la joue collective. Elle explore les mondes, les mandragores électroniques que l’époque met à notre disposition. Une voix, trois harpes, une batterie, quatre chemins en un point confondus. L’histoire est peut-être trop récente pour que la serrure ait déjà pris la forme stable de l’isocèle. Mais les Ulysse d’aujourd’hui ont-ils encore le choix ? Crozon est un Finistère où Circé vagabonde et se plaint de ne savoir s’attacher les marins. Qui, de la lyre d’Orphée, ou du chant des sirènes, aura le dernier mot ? La serrure est avant tout un trou d’interrogation, son point est comme une île au large au moment où le pas tourne en rond. Y glisser un œil est alors plus risqué qu’y mettre un doigt de bon sens.
Une harpe, une flûte, une harpe, une voix : Delphes connut le bonheur olympien !
A défaut d’aboutir, soyons curieux de tout.
De Jean, de Jeanne, du genre des gens de la lune, de la lune ou du vieux continent.
Mais gardons-nous de Charybde, dont le son frise au confus,
Prenons garde aux eaux de Scylla, quand à l’entour elles court-bouillonnent.
Delphes connut le bonheur olympien. Bienveillant !
Se dessinait pourtant déjà "la belle esquisse du frêle esquif,
d’Ulysse."


- Pilc


https://jeanjeanne.bandcamp.com


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.