N°184

avril 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edition Retour

Jean-Claude Kaufmann : Identités, la bombe à retardement

28 avril 2014
Jean-Claude Kaufmann : Identités, la bombe à retardement


Jean-Claude Kaufmann, sociologue briochin, directeur de recherche au CNRS, nous livre ici une analyse des mécanismes identitaires fort bienvenue dans cette période de montée des extrémismes, que l’on ressent de façon exacerbée en France en cette période d’élections.
Dans le temps, Dieu commandait tout. Puis, il a été remplacé par la Raison, qui était fondée sur la pensée critique, incertaine et contradictoire. On s’est alors rabattus sur une autre rationalité : chez les économistes. L’enchaînement a alors été logique : > économie libérale > marchandisation du Monde > 30 glorieuses > crise. Pour conserver un peu de bien-être pendant cette période critique, certains développent des « passions », mais pas les plus démunis qui n’ont comme passion que le « eux » contre « nous ». Le bouc émissaire est alors l’autre, l’étranger, le différent.
Je résume de façon très schématique, et donc bien sûr pas vraiment juste. Kaufmann n’aborde pas ici un identitarisme qu’on connaît bien dans notre région, l’identité régionale. Bien sûr que les dérives ultra du régionalisme fonctionnent sur les schémas décrits dans ce livre, mais il y a d’autres choses à en dire. Ce n’était pas le propos de Kaufmann, mais plutôt celui de Jean-Michel Le Boulanger, auteur du récent Etre breton dont on vous parlera dans notre prochaine édition.
Editions Textuel


- Pat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.