N°187

juillet-août 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

Fawl : Why do we fall

25 février 2016

Stoner électro-rock

Fawl : Why do we fall


En cette fin d’année 2015, tout n’a pas été que tristesse car le 2nd EP de Fawl est sorti. Sombre, énergique, urgent, surprenant, à l’image de ce début de siècle.


Fawl, c’est trois jeunes rockers de Dinan aux multiples visages. Cinq ans plus tôt, le groupe se forme au lycée, avant de trouver au Labo à Dinan un point de chute et un lieu de travail. Durant ces quelques années, le groupe va se forger un son et une méthode, mettre sa créativité à l’épreuve de la scène (en particulier pour l’ouverture des Trans 2014). Il passera par des chemins de traverses, des temps morts loin des planches mais toujours en ébullition dans son local.


Aujourd’hui, avec cet EP et sa manière de saisir la scène, on peut considérer Fawl comme l’un des meilleurs groupes bretons du moment. Le "power trio" renouvelle sans cesse son répertoire, quitte à faire ressortir ses influences de manière saillante mais sans jamais tomber dans le piège de la redite. Muse, Prodigy, Ratm, Placebo... ? Ok. Mais pas avant de passer ces modèles (que tout groupe possède) à la moulinette, triturer les morceaux, torturer les structures et les intentions. Ce nouvel opus montre qu’ils sont sur la bonne voie, qu’ils ont envie et besoin de dire des choses avec la plus grande énergie.


- Djouls


En concert le 19 mars 2016 au Saint-Malo Rock city.
www.fawlmusic.com - Facebook


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.