N°190

octobre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edition Retour

Alain Goutal : Après moi l’Déluge

26 novembre 2015

Dessin de presse

Alain Goutal : Après moi l’Déluge


On connaît tous le dessin de presse. Ça tient en un tout petit dessin de rien du tout et ça interroge rien de moins que les enjeux planétaires, écologiques ou politiques. C’est parfois percutant comme un marteau piqueur sur l’asphalte d’un rond-point ou urticant comme une friction d’orties. On trouve ça salutaire, léger ou pénible mais quoiqu’il en soit, on connaît.


Alors, forcément, en entrouvrant Après l’Déluge d’Alain Goutal, on feuillette… d’abord d’un œil distrait et bienveillant.
On tourne trois pages puis on se prend à rire (parfois jaune). On poursuit, on adhère, on trouve qu’il exagère, on referme l’album…fini. On réfléchit un instant, et on repart à la recherche de ce dessin précis… celui qui nous reste dans la tête, qui nous agace le cervelet, qui nous gratouille le bulbe conjonctif.


Après moi l’Déluge n’est pas qu’un album-recueil, ni un missel de billets d’humeur quotidiens. Après moi l’Déluge rafraîchit ; brumise du drôle, de l’impertinent et de l’essentiel ; bruine du léger sur du fondamental et repart, humblement, lorgner l’actualité pour mieux lui secouer les puces.


Ce que nous confie Alain Goutal ce n’est pas la gravité dérisoire et satirique d’un Neyestani, ni l’insouciance d’un Boulet, mais juste un florilège de sursauts, d’agacements, de clins d’œil lucides, de constats glacés et hilares et d’exhortation à l’utopie.


- J.B


http://goutal.over-blog.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.