N°188

septembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Joris Munier
Illustrateur du mois

Accueil > Le magazine > Edition Retour

Alice Zeniter : L’Art de perdre

6 septembre 2017

Roman - sélectionné pour les Prix Goncourt et Renaudot 2017

Alice Zeniter : L’Art de perdre


Alice Zeniter nous a régalés en 2013 avec une saga familiale ancrée dans la Hongrie du 20e siècle - un ouvrage qui lui a valu plusieurs récompenses dont le Prix du Livre Inter.
Avec son cinquième roman, L’Art de perdre, l’auteure renouvelle l’expérience et nous embarque cette fois-ci de l’Algérie des années 1930 à la France d’aujourd’hui.

Tout part de Naïma, petite-fille d’immigrés kabyles, que l’on accompagne dans ses recherches et questionnements autour de son histoire familiale. On remonte alors le temps pour suivre le périple d’un grand-père harki qui a fui ses terres pour rejoindre une France qui ne l’attendait pas. On suit également le cheminement d’un père qui n’a pas transmis son Algérie natale à ses enfants.
L’écriture est fluide et agile. Elle nous balade dans des variations de rythmes toujours justes et elle regorge de détails historiques qui confortent l’intensité du récit.

A travers cette histoire familiale déployée sur trois générations, Alice Zeniter porte un regard éclairé et poignant sur notre passé colonial, sur l’exil et sur le racisme. Au fil des pages, il est aussi question d’émancipation individuelle et de l’idée de pouvoir « se réinventer pour avoir l’impression d’exister pleinement », ce à quoi l’art de perdre contribue fortement.


Un ouvrage intense, sélectionné entre autres pour les prestigieux prix Goncourt et Renaudot 2017, et lauréat du Prix littéraire Le Monde et du Prix des libraires de Nancy- Le Point.

- Catherine


Editions Flammarion - 512 pages - 22 €
www.editions.flammarion.com

A lire aussi Du Vent dans les pages (carte blanche d’Alice Zeniter dans le Cri de l’Ormeau)

A noter
L’artiste sera le 26 septembre 2017 à
La Passerelle avec son spectacle Il y a eu de bons moments.


Un focus autour de l’univers de l’artiste est disponible sur le webmédia KuB, en partenariat avec Le Cri de l’Ormeau.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.