X
Inscription à la lettre d'info :
  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Livres et disques Retour

Emil Ferris : Moi ce que j’aime c’est les monstres

8 novembre 2018

Roman graphique - Coup de coeur d’un libraire

Emil Ferris : Moi ce que j’aime c’est les monstres


Ô féru d’insolite et de bizarre, ne passe pas à côté de ce bien curieux objet. A la fois roman graphique halluciné et bande dessinée en marge, cet objet littéraire non identifié est un véritable hymne aux freaks. Ce vrai faux journal intime tenu par la petite Karen qui adore les monstres de tous poils, dépeint le Chicago des années 60. En quête de soi, enquête policière et historique, l’œuvre impressionne par sa monstrueuse qualité de fond et de forme. Un dessin chimérique haché à la Crumb et un hommage à l’univers de Sendak (Max et les maximonstres). On se demande d’ailleurs combien de crayons Bic 4 couleurs ont été sacrifiés à la tâche. 6 ans de création pour une auteure en lutte contre la paralysie de ses membres, 48 refus d’éditeurs avant de trouver preneur. L’histoire même de la conception de cette BD est une épopée. Encore une belle trouvaille des éditions Monsieur Toussaint Louverture dont on peut saluer la qualité du travail de traduction et d’adaptation. Editeur, qui nous rappelle d’ailleurs qu’un livre est aussi un objet d’art que le tout numérique ne peut dupliquer.


- Delphine Adam, Fnac Saint-Brieuc


Monsieur Toussaint Louverture Editions, 34,90 €

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.