N°187

juillet-août 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edition Retour

Philippe Erard : Couleur Jazz

22 mai 2017

Photographie

Philippe Erard : Couleur Jazz


Dans "Couleur Jazz", il y a "Couleur" et "Jazz". Parmi la centaine de photos présentée dans cet ouvrage, il y en a environ la moitié en couleur, et la moitié... en couleur. Mais les couleurs de cette deuxième moitié sont traitées en noir-et-blanc, un noir-et-blanc qui donne peut-être encore plus de couleur aux situations et portraits représentés, si l’on n’utilise pas le mot "couleur" seulement dans le sens de pigments CMJN. Philippe Erard a vraiment le sens de la fraction de seconde, l’étincelle d’éternité chargée du plus grand potentiel de sens, tout en s’appliquant à soigner la composition de la photo. Comme les plus grands photographes, en général. Sa technique a quelque chose de particulier : une immersion extrême poussée jusqu’à être "embedded" dans une formation jazz dont il est l’un des chanteurs depuis les 10 années que couvre ce travail.


Couleur Jazz est un ensemble vocal à tendance jazzo-blueso-gospelo costarmoricain dirigé par le sémillant, voire bondissant, Jean Zimmermann. Pour compléter la production de ce bel ouvrage, ils ont carrément intégré un disque enregistré l’année dernière, intitulé Airs du temps. On y retrouve aussi bien des standards de jazz que des chansons bluesifiées, dans lesquels le rôle de soliste est tenu à tour de rôle par une vingtaine des chanteurs. Très belle production !


- Pat


www.philerard.com
www.couleurjazz.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.