N°187

juillet-août 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Scène Retour

Pascal Rueff : autour de Tchernobyl et du son binaural

28 avril 2012

L’artiste a deux facettes. Il développe une œuvre prolifique autour de la thématique de Tchernobyl. Il propose aussi des créations en son binaural (3D). Deux chemins artistiques qui se croisent, parfois.
Topo.

Pascal Rueff : autour de Tchernobyl et du son binaural


Autour de Tchernobyl - des créations intenses
Pascal Rueff s’est rendu à Tchernobyl en 2006, après avoir lu La Supplication de Svetlana Alexievitch. Ce voyage l’engage à témoigner sur les conséquences de la catastrophe nucléaire et à recueillir la voix de ceux qui vivent là-bas malgré tout. Raconter ce "nouveau monde" déshumanisé, cet "espace-temps" saisissant où la nature a repris ses droits et où règne une beauté et un calme déroutants.
Commence alors un travail de collecte et d’échantillonnage prenant différentes formes : reportages sonores, éléments audiovisuels, images (notamment avec un sténopé artisanal ou des plaques radiographiques)... Et l’écriture aussi – une écriture qui donnera naissance en 2006 à un spectacle puissant : Mort de Rien.

Depuis lors, l’artiste continue d’expérimenter, d’inventer, d’avancer. Il se rend là-bas régulièrement et revient avec de la matière. Un nouveau spectacle voit le jour en 2009 : L’île de T, une sorte de théâtre pour l’oreille utilisant la technique du son binaural.


Actuellement, deux projets sont en cours. Un roman, tout d’abord, écrit l’été dernier lors de son dernier voyage sur place - une œuvre qui, contrairement aux travaux précédents, nous fera basculer dans la fiction (plus d’infos ultérieurement). Et puis il y aussi ce projet un peu fou mené à plusieurs : SpatiH – "station parlante autonome en territoires inhumains". L’idée est de construire une machine dont la fonction serait de parler à notre place dans les endroits où l’homme ne peut plus être (zone contaminée de Tchernobyl ou… de Fukushima ?) et de proposer une minute de poésie pour… personne… pendant 100 ans. La machine devant être complètement autonome et sans maintenance durant toute cette période, sa construction semble compliquée, voire utopique. Mais en cogitant pour la faire naître, le collectif d’artistes oeuvrant sur ce projet fera probablement émerger d’autres choses. La machine sera alors "prétexte à…".
Une présentation de SpatiH est prévue en juin prochain à Bordeaux dans le cadre du festival Chahut sous la forme d’une émission radio live.
Autres dates à noter : l’exposition Zona - S’exposer à l’inconnu en région parisienne au printemps et la tournée de Atomic Live (scène) en France.

Autour du son binaural – des créations immersives
Parallèlement à son travail sur la thématique du nucléaire, Pascal Rueff effectue diverses expérimentations sonores basées sur le son binaural (en 3D), une technique donnant à l’auditeur la sensation d’être "immergé" dans la scène sonore.
Après L’île de T et Ondes de guerre (basé à Fécamp), il démarre un nouveau chantier intitulé Shelburn qui verra le jour à Plouha en 2013. Ce projet est commandité par la communauté de communes de Lanvollon-Plouha autour du réseau de Résistants Shelburn constitué durant la guerre 39-45. Il s’agira d’un parcours dans la nature avec un casque et un scénario qui évoluera en fonction de la position GPS de l’utilisateur. Un chantier de 18 mois (plus d’information ultérieurement).

Tout le foisonnement créatif de Pascal Rueff est à découvrir sur deux sites Internet :
www.tchernobyl.fr : reportages sonores, chroniques, journal de bord, images, info sur les créations et dates de diffusion... Et aussi le travail d’autres artistes ayant fait le voyage à Tchernobyl avec P. Rueff dans le cadre de résidences de création (livre illustré, musique, son…).
www.binaural.fr : émissions et infos sur les créations en son binaural.

- Catherine


 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.