N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Acteurs culturels Retour

Le collectif des festivals s’engage au-delà des festivals

7 novembre 2016

Des festivals bretons s’engagent depuis dix ans dans la voie du développement durable à travers un collectif. Celui-ci élargit aujourd’hui son action à tous les acteurs culturels.

Le collectif des festivals s’engage au-delà des festivals


En 10 ans, il s’est totalement imposé à la buvette des festivals. Le gobelet réutilisable est peut-être l’aspect le plus visible de la prise en compte du développement durable dans l’organisation d’événements. Mais pour ne pas avoir un gobelet vert à moitié vide, il faut y ajouter du contenu.


Des chantiers prioritaires
En Bretagne, 28 festivals - parmi lesquels Chant de marin, Fisel et Buguélès pour les Côtes-d’Armor - sont organisés au sein d’un collectif pour améliorer leurs pratiques. "Chaque festival fixe son plan d’action en fonction de son contexte, explique Cécile Talon, chargée d’accompagnement. Et nous essayons de le tirer vers le haut, là où il veut avancer."
Si l’aspect environnemental vient tout de suite à l’esprit lorsque l’on parle de développement durable, la notion englobe aussi une dimension sociale et économique. Sur la période 2013-2015, le collectif a ainsi travaillé sur quatre chantiers prioritaires : les transports, l’accessibilité (lire notre article de mars 2016), l’utilité sociale et le schéma économique. Pour 2016-2018, le curseur est déplacé vers la restauration, l’énergie et les ressources humaines.
"La restauration croise toutes les finalités de notre charte*, s’enthousiasme Émilie Cherbonnel, chargée de communication : environnementales (approvisionnements, lutte contre le gaspillage…), économiques (rémunération équitable des producteurs, impact sur le territoire, budget du festival…) et l’accueil des festivaliers (restauration abordable, saine, variée…)."


Pré-diagnostic gratuit
Le fruit de ce travail, passé et à venir, profitera au-delà du giron des adhérents du collectif. Celui-ci va en effet élargir son action à tous les organisateurs d’événements culturels. Cécile Talon prendra en charge cette nouvelle mission tandis qu’un recrutement est en cours pour la remplacer sur l’accompagnement des festivals.
"Nous proposerons aux organisateurs d’événements culturels trois modes d’action : la création et la diffusion de ressources, l’organisation de rencontres, ateliers, formations, et une formule d’accompagnement individuel avec un pré-diagnostic, qui comprendra un état des lieux de ce qu’ils font déjà et des préconisations." Et cerise sur le gâteau, ce sera gratuit. 

- Jean-Sé


www.lecollectifdesfestivals.org


*Charte des festivals engagés pour le développement durable et solidaire en Bretagne


---Nouvelle directrice
Directrice depuis les origines du Collectif, Maryline Chasles cède aujourd’hui la place à Maryline Lair, jusque-là coordinatrice du Reeb, Réseau d’éducation à l’environnement en Bretagne, basé à Guingamp.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.