N°187

juillet-août 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Carte blanche Retour

Jean-François Laguionie : Louise en hiver

27 septembre 2016

Création cinématographique.

Jean-François Laguionie : Louise en hiver


Louise en hiver arrive sur les écrans en novembre. Elle a pris son temps, car c’est une vieille dame, mais aussi parce que faire un film d’animation est un voyage plein d’écueils et de sables mouvants. Comment aller plus vite ?... 
A propos de voyage, un souvenir : celui de L’Ile de Black Mór qui nous a amenés, Anik et moi, sur les rives du Jaudy il y a onze ans, à la poursuite d’Yvon Le Corre. Une vieille histoire, mais chaque film est une vieille histoire. A tel point que vos personnages, une fois que vous les avez créés, vieillissent en même temps que vous. Souhaitons qu’ils nous survivent !...

Louise, abandonnée dans une petite station balnéaire imaginaire, s’est accrochée pendant quelques années à mon crayon, avant de se mettre à trottiner vraiment. Au début, elle n’avait pas besoin d’être absolument semblable d’un dessin à l’autre. Car les animateurs avaient un modèle officiel qui ne risquait pas de changer… J’ai beaucoup aimé cette étape. Ivre de liberté, j’étais ! Bien sûr, Louise ne bougeait pas vraiment, mais, crayonnée à la volée, prête aux aventures que le script lui proposait, elle était vivante. Il ne lui manquait que la parole, ce que Dominique Frot a bien voulu lui apporter. Louise était prête… C’était il y a trois ans. L’équipe de Jean-Pierre Lemouland, à Rennes, s’en est emparée, avec Lionel Chauvin comme maître d’œuve, la musique de Pascal Le Pennec… Et ils en ont fait un film.


Louise, comme tous les enfants, doit maintenant vivre sa vie. Mais je dois dire que j’y suis encore attaché, si bien que, sans y penser, en dessinant les personnages d’un autre film, je la retrouve parfois…


Le temps va passer. J’espère qu’elle fera place aux jeunes.
Il en est un qui frappe à la porte : il a onze ans, son père est en train de construire un bateau dans son jardin. Encore une histoire de Pafini, comme dirait Anik… Ce n’est pas très original, mais il se trouve que pour la première fois dans ma filmo, cette histoire est vraie… Le père et le fils ne se ressemblent pas. De plus ils ne se parlent pas beaucoup. Peu de dialogues à écrire, et peu de couleur, beaucoup de dessins… Je taille mon crayon. Je prépare mon papier. Quelques années de plus à ramer, ou tout laisser tomber ? Cela ne ferait guère de bruit, du papier sur le plancher…


Dessin préparatoire de Louise en hiver : cabane de Louise - vue nord © J.-F. Laguionie


Jean-François Laguionie est un cinéaste de référence dans le monde de l’animation. Il réalise ses premiers courts métrages chez Paul Grimault, puis dans les Cévennes où il crée son propre studio en 1979. De 1984 à 2000, il fonde et co-dirige La Fabrique, société de création et de production, et réalise ses premiers longs métrages.
Il vit en Bretagne depuis 2005.
L’artiste a reçu de nombreux prix : une Palme d’Or à Cannes, un Grand Prix au Festival international du film d’animation d’Annecy, un César de l’animation et d’autres récompenses à travers le Monde (Chicago, Hollywood, Egypte, Hongrie…). Certains de ses films sont également au répertoire du dispositif Collège au cinéma.

Sa dernière création, Louise en hiver, sort en salle le 23 novembre prochain et vient d’obtenir le Grand Prix au festival international d’animation d’Ottawa, au Canada. L’histoire d’une vieille dame, fragile et coquette, qui va devoir affronter l’hiver seule, dans une petite ville désertée du bord de mer. Une épreuve qui devient un pari. Une œuvre intimiste et d’une grande beauté visuelle, qui est aussi le premier long métrage d’animation entièrement produit et réalisé en Bretagne.
Avant-premières le vendredi 7 octobre 2016 à Saint-Quay Portrieux, dans le cadre des Rencontres de Films en Bretagne, le mardi 25 octobre à Paimpol et le mercredi 26 octobre à St-Lunaire (35), dans le cadre du festival L’Oeil vagabond.

Filmographie de l’artiste
Dix courts métrages dont La Traversée de l’Atlantique à la rame (1978). Cinq longs métrages dont Le Château des singes (1999), L’Ile de Black Mór (2003), Le Tableau (2011).
Filmographie complète sur www.laguionie.com

En librairie
- Des recueils de nouvelles, aux Editions Delatour
- Jean-François Laguionie : un ouvrage sur l’ensemble de son travail, aux Editions de l’Œil, accompagné du film Le Rêveur éveillé (portrait de l’artiste par Jean-Paul Mathelier).
- L’album de Louise en hiver (à paraître fin octobre 2016)
- un livre-DVD présentant les huit courts métrages du cinéaste (à paraître fin octobre 2016)


Louise en hiver © JPL Films. l’Unité centrale. Arte France Cinéma. Tchack

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.