N°196

juin 2018
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edition Retour

Grandeur et décadence des mines de plomb et d’argent en Bretagne

12 janvier 2018

Histoire - Ouvrage collectif (Alain Lozac’h, Noël Brouard, Servane Duterne)

Grandeur et décadence des mines de plomb et d’argent en Bretagne


A l’heure où ont lieu en Bretagne diverses prospections minières, combattues par la population locale, on se souvient du passé minier du massif armoricain : les sites de minerai de plomb argentifère de Pont-Péan, Vieuvy-sur-Couesnon, Poullaouen, Plélo, Trémuson. Exploités dès le XVIIe siècle, ces sites ont fermé vers le début du XXe siècle. Baisse de production, baisse de valeur, difficultés économiques, techniques, politiques. Les mines de Trémuson comprenaient un cycle de production plus complet, allant jusqu’à la fonderie. On nous explique également dans cet ouvrage les différents aspects techniques de la production, et la vie des mineurs au fond et dans les cités minières. De belles paroles de témoins d’époque donnent de la vie à l’ensemble. Beaucoup d’immigration a été nécessaire, gérée par la Société Générale d’Immigration. L’un des travailleurs polonais était le père du chanteur Jean-Jacques Goldman. On suit également le scandale de Jean Dufourg et la société Métalfra, qui a carrément mis en scène un simulacre de reprise florissante du site de Pont-Péan pour attirer souscripteurs et actionnaires. Et on termine sur les années 1945 à 65 à Trémuson où on a attendu vainement une reprise qui n’est jamais venue.


- Pat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.