X
Inscription à la lettre d'info :
  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique
Agenda  >  Festivals

Panoramic #15 : le cinéma du Maghreb

LOCALISER
Du 18 au 20 juin
  • FESTIVAL
  • CINÉMA ET AUDIOVISUEL
Panoramic #15 : le cinéma du Maghreb

Cette année, la région du Maghreb sera à l'honneur ! Vous allez voyager au Maroc, en Algérie et en Tunisie, à travers ce nouveau cinéma des pays du couchant. Le festival a choisi dans cette édition de mettre en avant la parole des femmes, qui peinent souvent à trouver leur juste place dans ces sociétés patriarcales.
Cette manifestation cinématographique a eu également envie de dépeindre cette région du monde par le biais d'autres films. On retrouve trois films décrivant d'autres aspects de cette partie du monde comme la modernisation apportée par certains régimes politiques, le terrorisme et la violence militaire ou encore les changements économiques. Ces derniers viennent compléter la palette du festival !
Panoramic veut à travers sa programmation faire découvrir aux spectateurs une nouvelle région du monde grâce aux œuvres cinématographiques mais aussi par le biais d'autres formes artistiques.


Regards de Femmes

Les femmes ont pris la parole dans ces pays pour décrire leurs conditions de vie parfois difficiles. Le cinéma de cette région est donc teinté de ces revendications exprimées soit de manière bouleversante, soit avec des touches d’humour pour tenter de mettre en exergue les incongruités de ces sociétés. Ainsi, il exprime la révolte, la détermination, la joie, l’espoir et parfois l’effondrement de ces femmes.

A peine j'ouvre les yeux - Leyla Bouzid (Tunisie, 2015, comédie dramatique)
Tunis, été 2010, avant la Révolution, Farah 18 ans passe son bac, sa famille l’imagine déjà médecin… mais elle ne voit pas les choses de la même manière. Elle chante dans  un groupe de rock engagé. Elle vibre, s’enivre, découvre l’amour contre la volonté d’Hayet, sa mère, qui connaît la Tunisie et ses interdits.
Précédé de :  Celui qui brûle - Slimane Bounia (Algérie – 2016, comédie dramatique)

Vendredi 18 juin à 14h, Club 6

- Le challat de Tunis - Kaouther Ben Hania (Tunisie, 2015, docu fiction)
Tunis, avant la révolution. En ville une rumeur court, un homme à moto, armé d’un rasoir, balafrerait les fesses des femmes qui ont la malchance de croiser sa route. On l’appelle le Challat, “le balafreur”. Dix ans plus tard, sur fond de post-révolution, les langues se délient.
Vendredi 18 juin à 17h30. Club 6

- La Belle et la meute - Kaouther Ben Hania (Tunisie, 2017, drame)
Lors d’une fête étudiante, Mariam, jeune Tunisienne, croise le regard de Youssef. Quelques heures plus tard, Mariam erre dans la rue en état de choc. Commence pour elle une longue nuit durant laquelle elle va devoir lutter pour le respect de ses droits et de sa dignité. Mais comment peut-on obtenir justice quand celle-ci se trouve du côté des bourreaux.

Précédé de : Les pastèques du Cheikh - Kaouther Ben Hania (Tunisie, 2018, comédie)
Vendredi 18 juin à 20h. Club 6, en présence de Véronique Le Bris

Papicha - Mounia Meddour (Algérie, 2019, drame)
Alger, années 90. Nedjma, 18 ans, étudiante habitant la cité universitaire, rêve de devenir styliste. A la nuit tombée, elle se faufile à travers les mailles du grillage de la Cité avec ses meilleures amies pour rejoindre la boîte de nuit où elle vend ses créations aux «papichas», jolies jeunes filles algéroises. La situation politique et sociale du pays ne cesse de se dégrader. Refusant cette fatalité, Nedjma décide de se battre pour sa liberté en organisant un défilé de mode, bravant ainsi tous les interdits.
Précédé de : Soulika - Aziz Oumoussa (Maroc, 2016, animation) 
Samedi 19 juin à 17h30. Club 6

- Soirée Fondus Déchaînés : Les Visages de la Victoire - Lyèce Boukhitine
Elles s’appellent Chérifa, Aziza, Jimiaa, Mimouna... Des femmes dont on n’entend quasiment jamais la parole. Les femmes des immigrés des Trente Glorieuses. Elles ont dû renoncer à leurs désirs de jeunesse, pour suivre des hommes qu’elles n’ont presque jamais choisis, et se résigner à leur sort, afin d’élever leurs enfants du mieux qu’elles ont pu. Leur victoire, c’est leur résilience, et leur volonté d’émancipation, qui leur donnent au visage un sourire de jeune fille, comme retrouvé au fond du cœur. Cette séance sera précédée par les films d'atelier du Cercle et sera suivie d'une intervention de Véronique Le Bris.
Samedi 19 juin à 20h. Club 6 Cinéma, en présence de Véronique Le Bris

- Nomades - Olivier Coussemacq (Maroc – 2019, drame)
A Tanger, Naïma élève seule ses trois fils. Les côtes espagnoles sont à portée de regard, les deux aînés succombent à la tentation de l’exil. Avant que le dernier, Hossein, ne suive le même chemin, Naïma entre en résistance.
Précédé de : Voyage vers l'éternel - Aziz Oumoussa
Dimanche 20 juin à 17h30. Club 6

- Un divan à Tunis - Manele Labidis (Tunis, 2020, drame)
Selma, 35 ans, revient dans son bled natal, pour y exercer sa profession : la psychanalyse. La Révolution quelques années auparavant a rendu son travail nécessaire auprès des habitants. Néanmoins, elle se verra confronter à plusieurs problèmes.
Précédé des remakes de la Licence CIAN
Dimanche 20 juin à 20h. Club 6, en présence de Nadia Meflah

Nouveau cinéma du Maghreb

Le nouveau cinéma du Maghreb parce qu’une vraie rupture s’est opérée avec cette nouvelle génération de réalisateurs qui s’affranchissent de l’histoire pour proposer une véritable expérience cinématographique.

 - Abou Leila - Amin Sidi Boumédiène (Algérie, 2020, drame)
Algérie, 1994. S. et Lotfi, deux amis d’enfance, traversent le désert à la recherche d’Abou Leila, un dangereux terroriste. La poursuite semble absurde, le Sahara n’ayant pas encore été touché par la vague d’attentats. Mais S., dont la santé mentale est vacillante, est convaincu d’y trouver Abou Leila. Lotfi, lui, n’a qu’une idée en tête : éloigner S. de la capitale.
Samedi 19 juin à 13h45. Club 6 

- Le miracle du Saint inconnu - Amin Sidi-Boumédiène (Maroc, 2020, drame)
Au beau milieu du désert, Amine court. Sa fortune à la main, la police aux trousses, il enterre son butin dans une tombe bricolée à la va-vite. Lorsqu'il revient dix ans plus tard, l'aride colline est devenue un lieu de culte où les pèlerins se pressent pour adorer celui qui y serait enterré : le Saint Inconnu.
Dimanche 20 juin à 10h45. Club 6

- 143, rue du désert - Hassen Ferhani (Algérie, 2020, documentaire)
En plein désert algérien, dans son relais, Malika écrit son Histoire. Elle accueille, pour une cigarette, un café́ ou des œufs, des routiers, des êtres en errances et des rêves…
Précédé de : La laine sur le dos - Lofti Achour (Tunisie, 2016, comédie dramatique)
Dimanche 20 juin à 14h30. Club 6


Installation plastique, visuelle et sonore : Le Cordon - Isabelle Vaillant

L'artiste est allée à la rencontre des Briochins ayant un lien avec le Maghreb et vous propose Le Cordon. Ni tout à fait du cinéma, ni tout à fait une exposition, mais une expérience. Le public est invité à se déchausser et à s’allonger dans la pénombre. Qui est cet autre que j’écoute ? Isabelle Vaillant s’appuie sur nos perceptions, elle cherche les images intérieures qui se dessinent à travers ses entretiens sonores. Isabelle Vaillant investit également un espace avec des archives personnelles. Photographies de famille en Algérie, croquis et notes sur ces moments en Kabylie.

 

  • Infos pratiques
  • Dates et horaires à préciser

  • Tout public
Fermer
N'oubliez plus une manifestation, faites-vous rappeler le 16/06/2021 :

Par quoi voulez-vous être rappelé ?

Vous avez demandé à être contacté par mail

Veuillez saisir votre adresse mail :
Votre inscription a bien été prise en compte, vous serez alerté 48h à l'avance
Vous inscrire sur ce site

Vous avez demandé à intervenir sur un forum réservé aux visiteurs enregistrés.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.