N°190

octobre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Acteurs culturels Retour

Une autre manière de voir le café

2 mai 2016

Les cafés associatifs se développent un peu partout sous l’impulsion d’une poignée d’habitants soucieux de créer un lieu convivial, ouvert et force de proposition culturelle. Trois exemples parmi d’autres.

Une autre manière de voir le café


Avant, il y avait un cabinet d’Art-thérapie. Et encore avant, une épicerie. C’est aujourd’hui un café associatif. En arrivant au bourg de Saint-Igneuc, à Jugon-les-Lacs, on ne peut pas le louper : il arbore une jolie enseigne colorée nous signalant ce lieu, Le Lieu Commun.
Créé en juin 2015, il veut susciter les rencontres, l’échange. Magali Kergus et Anaïs Fourré, toutes deux artistes, y ont leurs ateliers. Un espace de travail partagé a également été aménagé. Le bar est pour sa part ouvert le mercredi, le vendredi et le samedi de 18h à 20h et le dimanche, de 16h à 19h. Derrière le comptoir, les adhérents se partagent les permanences. Ce soir, Magali est au service ; souvent c’est Isabelle. Julien, qui assure la vente hebdomadaire de pain, s’engage à s’investir un peu plus pour soulager les bénévoles les plus actifs.
Un dimanche par mois, un bœuf musical anime la fin d’après-midi. "Je voulais un moment convivial et chaleureux, que les musiciens se rencontrent", explique Daniel Thenadey, à l’origine de ces rencontres.

Ambition culturelle
Autre lieu, autre projet. À la Roche-Derrien, Sonia Robin et Nicolas Petitjean ont ouvert le 16-18 en 2014. Eux aussi artistes, ils ont installé leur atelier place du Martray avec le soutien de la mairie. D’autres activités, d’autres acteurs se sont alors greffés au projet : des cours de théâtre, du soutien scolaire, des concerts, des bœufs, des expositions... "Ce qui domine, ce n’est pas le café, mais l’asso en elle-même, toutes les activités que l’on propose".
La terminologie Café associatif recouvre des réalités diverses, de l’association sans salarié à la coopérative. Du café de village au bistrot de quartier. Mais ce qui les réunit, c’est une même ambition culturelle et la volonté de valoriser les acteurs locaux.
À Lanvallay, l’association l’Artère se fonde sur cet ancrage territorial. Initiatrice d’un marché hebdomadaire lancé en février, elle organise en ce mois de mai un concert et une réunion publique pour expliquer un autre projet… la création d’un café associatif. En bonne voie, il pourrait voir le jour d’ici à la fin de l’année.


- Jean-Sé


---
A NOTER
Un collectif régional
Sous l’égide du réseau national des cafés culturels associatifs, un collectif régional a été créé en novembre 2015 pour fédérer ces lieux en Bretagne. www.resocafeasso.fr


Photo : Au Lieu commun, à Saint-Igneuc

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.