N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Acteurs culturels Retour

TedX : La culture, ça coûte ou ça rapporte ?

16 février 2017

Une conférence au cours de la 2è édition des conférences TedX de Saint-Brieuc, le 24 septembre 2016, par Patrice Verdure, directeur du Cri de l’Ormeau

TedX : La culture, ça coûte ou ça rapporte ?


Ce jour-là, huit Bretons étaient invités à faire part de leurs expériences dans un monde à la recherche de sens. Ils avaient chacun 18 minutes à leur disposition, selon la charte des conférences Ted définie en 1984 aux Etats-Unis, pour diffuser des « idées qui valent la peine d’être diffusées ».


Patrice Verdure, qui a créé le Cri de l’Ormeau en 1999, raconte les 45 ans de son investissement dans le domaine culturel. Il en déduit que la culture peut être un axe de développement des plus pertinents d’un territoire. Il suggère qu’on ne parle plus de "dépenses culturelles" mais "d’investissements culturels".


Derniers commentaires

  • Très bien
    Ca donne la pêche
    Ca donne des idées
    Une conférence qui devrait être administrée à tous les élus, briochins et d’ailleurs

  • Mr Verdure , nous avons eu le plaisir de faire connaissance , même plus ! non pas à cette soirée , mais a bien d’autres dans différents endroits , et ce message nous conforte , et nous espérons surtout qu’il en confortera bien d’autres , sur les biens faits de la culture sous toutes ses formes , Nous avons au delà de votre prestation , apprécié particulièrement la consultation chez le médecin !!! . Continuez à faire crier l’ormeau au delà des côtes d’armor et quand vous parlez du phénomène Bilbao , vous en êtes vous à vous tout seul un beau phénomène,
    Dany et Thierry

  • Bravo pour tout ce que tu fais et l’apport par un soutien permanent à tout ce qui appartient à la création culturelle, à ses expressions, à sa diversité.

    Tu apportes ainsi de la Liberté à une Culture qui, trop souvent, comme la vie associative est instrumentalisée. Pas toujours libérée.

    Bravo pour ton apport, à toi et à tes collaborateurs à la Démocratie.

    Gérard.

  • merci Patrice (j’ai encore failli dire Philippe !) pour ce beau moment..j’ai vu récemment B. Pivot et...vous m’y avez fait repenser ! vous n’avez dit que des choses bonnes à entendre !
    on ne se rencontre qu’à l’occasion du festival de théâtre pour rire de Matignon ( qui est loin d’engranger les retombées de Paimpol ou de Binic ! ) mais à présent que je connais votre parcours de têtu courageux j’ai presque l’impression de faire partie de vos amis ! en tous cas, votre côté "sympa" ne peut être que renforcé ! et bravo pour votre "oeuvre" !
    oui les artistes sont bien nos phares.
    oui la culture est nécessaire à la qualité de notre vie.
    oui espérons que les Côtes d’Armor garderont la porte grande ouverte.
    martine

  • Super performance sur l’utilité de la culture, et même que ça rapporte !
    Ta contribution, c’est l’évidence, et pourtant si peu d’élus en ont encore compris la nécessité sociale.
    Merci pour le petit couplet sur Strasbourg.

  • Bravo Patrice pour ta démonstration infaillible, voire irrésistible !
    Bien sûr, nostalgie oblige, j’ai bien aimé le Café des Anges élevé au rang d’oeuvre d’art... et pourquoi pas après tout !
    J’ai aussi apprécié ton fantasme de prescrire des potions de culture sur ordonnance, remboursées par la sécu. Même pas illusoire, puisque Benoît Hamon vient de proposer des prescriptions de sport.
    Et merci pour les artistes, bien sûr !

  • Beaucoup d’émotion quand Patrice raconte les débuts du Cri .
    Un enthousiasme intact. Respect.
    Complétement d’accord sur la place et le respect des artistes.
    Je pense que nous parlons du même rapport du Ministère de la Culture en parlant de l’industrie automobile qui rapporte 7 fois moins que la culture....J’ai été scotchée à la lecture.
    Elle représente presque l’équivalent du secteur de l’agriculture et des industries alimentaires, c’est dire.
    Nourrir le corps et l’esprit.....

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.