N°191

novembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Arts visuels Retour

Stéphanie Pommeret : Ses projections du monde

7 septembre 2017
Stéphanie Pommeret : Ses projections du monde


En terre, en plastique, en dentelles, au Mercurochrome ; en noir et blanc, en blanc et rouge, en rouge et noir, de toutes les couleurs ; brodés, collés, gravés, peints ; en forme de cœur, en étoile, encerclé de barbelés ; sur la paroi d’une tente, sur le mur d’une maison…
Les cartes du monde de Stéphanie Pommeret racontent les migrations, les femmes, l’histoire, l’écologie. Par le choix des matériaux, par le tracé des continents, par les motifs, la plasticienne met tout ça sur ses cartes. En 2016, elle a présenté une tente ornée des cinq continents en voiles de bateaux usagées. Un monde pour une fois protecteur, comme une couverture à laquelle chacun aurait le droit.
A Banc Public, la plasticienne briochine exposera une fresque sur la façade d’une maison de la place Anna Politkovskaïa, à Saint-Brieuc : "Je vais reproduire les motifs des dentelles de la grand-mère du propriétaire pour en faire une carte du monde". La dentelle symbolise dans l’imaginaire de l’artiste "les réseaux, les liens fragiles, le fil qui peut être coupé". C’est aussi un moyen d’invoquer la mémoire du lieu et celle des dentellières.
Pour ce travail, elle cite en références artistiques le peintre Mathurin Méheut, l’écrivain Louis Guilloux, le photographe amateur Charles Lhermite (1881-1945) et l’artiste contemporaine Mona Hatoum. Mais elle s’intéresse aussi à la cartographie. Gerardus Mercator en 1569 mettait le monde à plat dans une projection qui respectait les angles mais déformait les continents. Ici, Stéphanie Pommeret lui a préféré le tracé de Peters, plus fidèle aux proportions. Il donne une place plus importante aux terres de l’Équateur, telles que l’Afrique ou l’Amérique du Sud.


- Jean-Sé


Retrouvez l’artiste au festival Banc Public (du 23 septembre au 8 octobre 2017)
L’artiste propose également son exposition La Dentelle pour mémoire au centre culturel Le Cap jusqu’au 30 septembre.


Esquisse du projet

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.