N°187

juillet-août 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Acteurs culturels Retour

Radeau utopique, la grande traversée de l’imaginaire

2 juin 2017

En juillet 2016, une équipe de jeunes artistes et scientifiques se lançait un pari fou : retrouver l’île Utopia. Ils sont de retour pour raconter leur voyage à travers un film, un spectacle et un livre.

Radeau utopique, la grande traversée de l’imaginaire


"Aujourd’hui, on traverse des crises économique, énergétique, écologique… et une crise dont on ne parle pas beaucoup qui est une crise de l’imaginaire." Simon Gauchet est anthropologue, metteur en scène et plasticien. Ce regard sur le monde l’a conduit à entreprendre avec quelques autres un voyage à la recherche d’Utopia.
Cette île, cette forme de gouvernement idéale, décrites en 1516 par le philosophe et homme politique anglais Thomas More, qu’en reste-t-il aujourd’hui, un demi millénaire plus tard ? "Nous sommes partis à la recherche de cette île-là, tout en sachant que si c’est toujours une société idéale, elle a changé."
Le grand départ a eu lieu au début de l’été 2016 à Rennes, à bord d’un radeau fait de bric et de broc. Ils sont architectes, comédiens, metteurs en scène, médecin, cartographe, navigateur, ingénieur. Pour rejoindre l’océan, ils ont navigué sur le canal d’Ille-et-Rance, puis sur la Rance, propulsés selon les endroits par des perches, des rames, des chevaux de halage, une voile, à une vitesse (mais peut-être faut-il dire à une lenteur ?) de 900 à 1 500 m/heure.


Cartographie imaginaire
A Rennes, Betton, Saint-Germain-sur-Ille, Guipel, Hédé, Tinténiac, Saint-Domineuc (35), Evran, Saint-Judoce, Taden (22), Saint-Suliac, Saint-Malo (35), des dizaines de personnes les ont aidés dans leur quête lors d’ateliers de cartographie imaginaire, d’architecture utopique, de veillée littéraire. "Cette île, si on imagine tous ensemble qu’elle est possible, alors on pourra accoster sur ses plages", explique Simon Gauchet.
Après 40 jours de navigation, les marins d’eau douce ont pris le large. Le radeau a été aperçu pour la dernière fois le 10 août 2016 depuis la plage de Bon Secours à Saint-Malo. Un peu moins d’un an plus tard, ils annoncent un retour dans cette même cité corsaire dimanche 4 juin, promettant un film, un spectacle et un livre pour témoigner de leur aventure dans toutes les communes où ils ont fait escale à l’aller.
Mais ont-ils trouvé cette fameuse île ? L’aventurier glisse, comme un aveu, "le but du jeu n’est pas de découvrir l’île au milieu de l’océan, là où elle serait d’après Thomas More, mais de la faire exister, ici." 


- Jean-Sé


Voir les dates d’escales sur https://radeau-utopique.com (passage en Côtes d’Armor du 24 au 29 juin)
Livre en vente lors des escales et sur https://radeau-utopique.com



Photos © Mathilde Chavalier

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.