N°184

avril 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edito Retour

Octobre 2014 : Le coup de la panne

1er octobre 2014


A l’heure où St-Brieuc va mettre en place des Ateliers de refondation de la politique culturelle, il est opportun de ressortir de nos étagères le livre La panne, 1980-1989, regards sur une ville culturelle, écrit il y a 25 ans par un pseudonommé Guy Lanrivain (qui s’appelle en réalité P.F.). On pourrait en reprendre certains passages et les adapter à notre époque, ou tout au moins les commenter, 30 ans plus tard. "St-Brieuc respire le passionnel, le brûlant, le potentiel, mais aussi les blocages et les verrouillages... donne l’impression de ne pas utiliser ni faire valoir ses richesses... beaucoup de créateurs s’en vont, ils ne prennent pas racine... pas du tout aguicheuse, ne se donne pas des airs... capable d’éruptions volcaniques, mais rarissimes... comme un gamin qui jettent des cailloux dans l’eau, ça fait des ronds très jolis mais ça ne dure pas, il faut en relancer d’autres..."
Certains petits cailloux de l’époque sont devenus des gros cailloux, et il y en a à longueur d’année. Mais la ville souffre toujours d’une image faible, particulièrement mal défendue par les Briochins de souche (les de-souche, qui ne sont pas là par choix, sont les plus mauvais défenseurs de leur ville). A côté des créateurs qui fuient à Rennes ou Paris, certains briochins non émigrés ont des audiences internationales (Yelle, Théâtre de Folle Pensée, Cie Fiat Lux, Philippe Saumont, Jean-Claude Kaufmann...). Parallèlement je ne peux m’empêcher de penser à Delphine Vespier, de la briochine Cie du Chien Bleu, dont le spectacle Molly Bloom, magnifique spectacle qui lui a demandé plus d’un an de travail, n’aura finalement été joué que 6 fois (dernière le 21 octobre à Langueux, ne ratez pas !). Ah si elle s’était appelée Isabelle Huppert... !
Quelles pistes de « refondation » vont explorer les acteurs culturels réunis en ateliers jusqu’au Printemps ? Le Cri de l’Ormeau y sera bien sûr. Et ma 1ère question : pourquoi ne pas avoir conçu ces ateliers au niveau de l’Agglo, qui a, je pense, à notre époque, le plus de potentiel, de réalisme ?


Patrice Verdure
Briochin d’adoption

-----


Courrier d’un lecteur suite à l’édito
J’ai le goût de la liberté de la presse chevillé au corps depuis l’enfance. Et ce n’est pas l’éditorial maladroit, si maladroit, du Cri de l’Ormeau d’octobre qui me fera changer d’avis. Cependant, informer est un métier. Il est nécessaire de préciser le contexte des écrits et d’écarter les approximations. Irrité par cet éditorial il m’est venu à l’idée de vous écrire. Oui je suis l’auteur en octobre 1990 du livre Regards sur une ville culturelle St-Brieuc 1980-1989 La Panne. Mais cette période n’a strictement rien à voir avec le paysage culturel des années 2000 et 2010. Ce qui distingue le territoire du Pays de St-Brieuc, et j’y ai fortement contribué par l’organisation des Bistrots de l’Histoire, c’est une culture forte d’appartenance et des constructions collectives de plusieurs générations qui nous distinguent. Pierre Fenard

Réponse
Dans l’édito d’octobre, je rendais hommage à l’ouvrage La Panne et à ses pertinentes analyses sur St-Brieuc des années 80, puis suivait un point sur le St-Brieuc actuel 1/4 de siècle plus tard, déplorant une image toujours plutôt faible malgré une réalité socio-culturelle truffée d’événements et de personnalités fortes. Manque de contexte ? Ça fait 15 ans que le Cri de l’Ormeau donne du contexte aux Côtes d’Armor ! Je suis consterné de voir que je n’arrive pas à me faire comprendre par certains, et consterné aussi d’avoir oublié de mentionner les Bistrots de l’Histoire, dont je suis un admirateur de la 1ère heure. Patrice Verdure
A noter : prochain Bistrot de l’Histoire le 28 novembre à Hillion.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.