N°190

octobre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

‘N Diaz : Son’Rod

12 octobre 2017

Musique bretonne et du monde

‘N Diaz : Son’Rod


Le nom du groupe ‘N Diaz, lié au breton diazez, signifie fondement. Le trompettiste Youn Kamm, l’accordéoniste Yann Le Corre, le saxophoniste Timothée Le Bour, le percussionniste Jérôme Kerihuel, habitués des festoù-noz, entendent s’ouvrir aux musiques turques, brésiliennes, indiennes, roumaines. Il faut dire que les musiciens ont travaillé avec la Kreiz Breizh Akademi d’Erik Marchand. Des racines bien implantées pour un épanouissement large, une culture propre pour mieux s’ouvrir aux autres. Dès les premières pièces, Kloar, un andro, et Uvieu, cercle circassien, le propos s’affirme : percussions et accordéon s’apparentant presque à une forme de basse continue, dialogue de la trompette et du saxo prenant parfois la forme d’un kan ha diskan, consonances balkano-roumaines. Févriesque, Serlepe tiennent de la pièce orchestrale moderne pour quatuor, le jeu de percussions se faisant quasi mélodique. Le plus souvent, une base de quelques notes impose un motif récurrent qui se libère en variations multiples. Son‘Rod conçu comme une sorte d’œuvre symphonique est de grande qualité jusque dans le soin apporté à l’enregistrement ou dans les photographies de la pochette, dues à Vincent Paulic.


- Yannick Pelletier


L’Usinerie - Paker Prod - Distribution Coop Breizh
www.ndiaz.bzh


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.