N°190

octobre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edito Retour

Mai 2016 : Laisser des traces

1er mai 2016


Nous vivons dans un monde sans Shakespeare, sans Bach, sans Sartre, sans Joe Dassin, et maintenant sans Prince. C’est grave ? Non, ce n’est pas grave. Parce qu’on ne vit pas vraiment sans eux, leurs génies ayant laissé des séquelles indéfectibles sur l’évolution du Monde. Parce qu’aussi d’autres génies sont encore vivants à œuvrer pour la suite des aventures de la planète. A l’échelle des Côtes d’Armor, nous avons aussi des personnages d’une grande influence sur le Monde. Génies ? Le label "Génie" ne peut être attribué que de façon posthume. Le Cri de l’Ormeau s’efforce de vous présenter, de façon anthume, depuis 17 ans des individus de grand talent sans qui les Côtes d’Armor ne seraient pas ce qu’elles sont, un territoire de culture capital. Je vous rappelle que nous sommes descendants d’Astérix. Même si on essaie de nous diminuer notre dose de potion magique, qui s’appelle "culture", on arrivera quand-même à battre les Romains !
Un exemple me vient soudain à l’esprit : le Théâtre de Folle Pensée, compagnie de théâtre installée depuis près de 40 ans à St-Brieuc. Après avoir mené des projets internationaux (Etats-Unis, Afrique, Nouvelle-Calédonie...), ils se recentrent sur St-Brieuc. Avec leur projet St-Brieuc Ville à écrire ils accomplissent quelque chose de très rare : chanter St-Brieuc. On a chanté Paris, Brest, Nantes, Toulouse, mais St-Brieuc rarement. En collectant la parole de Briochins pour en faire des œuvres, ils mettent en valeur cette ville qui s’avère ainsi un territoire passionnant. La ville est devenue un théâtre et même un sujet d’étude, comme elle l’est également pour les Bistrots de l’Histoire, et les architectes du concours Europan.
Après une première étape ayant abouti en avril, Folle Pensée continue sa démarche : envoyez-lui des anecdotes sur le thème rencontre-séparation, briochines ou pas (saint-brieuc-ville-a-ecrire follepensee.com). Et on constatera encore une fois que le particulier rejoint l’universel, une relation humaine briochine ayant son équivalent à Loudéac, San Francisco ou Oulan-Bator.


Patrice Verdure
Chasseur de têtes

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.