N°191

novembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Acteurs culturels Retour

Le Logelloù : Nouveau lieu de création artistique

23 novembre 2015

Le 19 novembre dernier, l’association Fur ha Foll a inauguré le Logelloù, un lieu dédié à la création artistique.

Le Logelloù : Nouveau lieu de création artistique


Le Logelloù a ouvert ses portes le 19 novembre dernier à Penvenan, dans le Trégor. Porté par l’association Fur ha Foll (Sage et Fou en breton), ce centre d’exploration et de création artistique est un bel outil. Il dispose d’une salle de 120m2, d’une autre plus petite (avec 7 mètres de hauteur sous plafond) et d’un studio d’enregistrement.


Ici, on peut (presque) tout faire : recherche sonore, musique et chant (l’acoustique est maîtrisée), théâtre, cirque aérien, danse (le parquet est en chêne massif, pas besoin de tapis), projection, formes hybrides...

"On découvre le lieu tous les jours, précise Philippe Ollivier*, à l’initiative du projet. A chaque nouvelle résidence, on met en place un dispositif différent. Aujourd’hui, par exemple, il y a une captation vidéo qui va servir au décor d’un spectacle de Patrick Molard".

Les projets accueillis sont en effet variés. Récemment, Ingrid Blasco (vielle à roue) a enregistré un concert en vue de la production de son album Disfrutar, Roxina trio a travaillé son spectacle en caravane et la Société Protectrice de Petites Idées (créatrice du spectacle Cow Love) était en résidence de prospection...


La Société Protectrice de Petites Idées en travail de recherche au Logelloù, 2015 © Philippe Ollivier


Un écrin pour la création
Le lieu est non seulement fonctionnel, mais chaleureux.
Dans la salle principale, les murs sont recouverts de chaux, le sol est en bois, le chauffage mural offre une température constante et on peut, selon les envies, travailler à la lumière du jour.

L’équipe, elle, n’est jamais très loin pour donner, à ceux qui le souhaitent, quelques conseils sur l’administration, la diffusion... ou simplement pour partager des expériences. L’association est aussi coproductrice de certains spectacles.

"Ici, la création est prioritaire, insiste Philippe Ollivier. Le lieu est un outil complémentaire à l’organisation culturelle du territoire". En effet, il n’est pas toujours facile pour certains artistes de trouver un endroit pour travailler, compte-tenu du planning contraint des salles existantes. Au Logelloù, on peut réserver les locaux pour plusieurs jours ou semaines, et s’y poser. C’est l’idée.

S’il est avant tout dédié à la création, le lieu ouvre aussi au public lors de représentations ponctuelles ou dans le cadre d’actions culturelles.


Ce projet, en gestation depuis 2004, a demandé beaucoup d’énergie et d’action bénévole. Il est financé par des fonds public, du mécénat privé (St-Gobain) et par l’association Fur ha Foll elle-même.


- Catherine


www.logellou.com


*Philippe Ollivier est compositeur et interprète, ingénieur du son
et codéveloppeur du logiciel Logelloop.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.