N°197

juillet-août 2018
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Espace enseignants
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Acteurs culturels Retour

La Mécanique - tout pour la musique

8 janvier 2018

Rencontre

La Mécanique - tout pour la musique


Depuis bientôt deux ans, le petit monde des musiques actuelles de Dinan se bouge autour de ce collectif multi-talents et multi-facettes. Rencontre avec Guillaume Trombetta, porte-parole enthousiaste de La Mécanique.


Peux-tu nous expliquer rapidement ce qu’est La Mécanique et quelle est votre mission ?
Il s’agit d’un collectif d’artistes, musiciens, pour la plupart amateurs, techniciens professionnels du monde de la musique, mais aussi de bénévoles dont le but est dans un premier temps de dynamiser la scène musicale de Dinan et dans un second temps, de mener des actions poussant les artistes vers une plus grande professionnalisation.


Concrètement comment cela se traduit-il ?
Nous avons créé notre catalogue d’artistes et de groupes que nous accompagnons pour le booking au niveau régional et national et dont nous assurons la promotion via notre site web. Chaque groupe est ainsi suivi par un membre du collectif qui devient son référent en quelque sorte. Chaque mois nous nous réunissons et faisons le point sur chaque artiste, son évolution et les actions à mener pour assurer son développement.


Tu peux nous citer un exemple ?
Un des groupes avec lesquels nous avançons bien en ce moment est Gad Zukes. Il y a une belle dynamique autour du projet, un second album sorti et des dates qui tombent régulièrement. C’est motivant ! Nous avons ainsi une dizaine de groupes dans notre roster. Tous sont très différents. Il y a Maracujah qui tourne déjà à un bon niveau depuis plusieurs années et d’autres groupes comme Fawl qui sont en train de vraiment émerger dans leur projet et que nous accompagnons de près.


Quels sont vos objectifs pour l’année 2018 ?
Nous devons encore travailler sur la communication autour du collectif et nous faire connaître des acteurs locaux, exister dans le réseau. Nous avons aussi une activité d’organisation de concerts avec une programmation de lives secrets chez l’habitant de janvier jusqu’au mois de juin. L’idée est de parvenir à créer un cadre favorable autour des 80 personnes impliquées dans le collectif afin que ce dernier se structure et parvienne aussi à mieux accompagner les groupes. La Mécanique se construit en parallèle des projets qu’elle accompagne en quelque sorte.


Propos recueillis par Marc


http://lamecanique-collectif.fr


Photo : Fawl, groupe accompagné par La Mécanique

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.