N°188

septembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Joris Munier
Illustrateur du mois

Accueil > Le magazine > Acteurs culturels Retour

Etables/Mer : Un centre-bourg culturellement attractif

23 février 2015
Etables/Mer : Un centre-bourg culturellement attractif


La nouvelle municipalité d’Etables-sur-Mer souhaite développer une politique culturelle qui soit cohérente avec les différents espaces qu’elle possède, Dominique Gallo (adjointe à la communication) y travaille avec son équipe. Ceci, en répondant aux besoins des associations, en soutenant les pratiques amateurs ou professionnelles. Une volonté de sensibiliser le public à l’Art, le rendre curieux, lui faire découvrir différentes disciplines en favorisant des rencontres d’artistes et de professionnels, en lien avec les acteurs du territoire à l’échelle intercommunale et départementale. Favoriser le vivre-ensemble en construisant ensemble.

Pour ce faire, la commune possède plusieurs espaces culturels de proximité : le Korrigan (pour le cinéma, le spectacle vivant, les conférences, ateliers théâtre, chorale…) ; une salle d’arts plastiques au Pôle périscolaire ; la Galerie (lieu de vie et d’expositions) ; le parc de la Belle Issue (arts paysagers, sculpture, fête...) ; la bibliothèque (livres, multimédia, expositions).

Concernant la Galerie, nouvel espace inauguré en juin dernier, un comité de pilotage existe et ne demande qu’à être agrandi par simple acte de candidature auprès du Maire. Ce comité reçoit les projets d’associations ou d’artistes souhaitant exposer. La Mairie élabore sa propre programmation d’expositions et accueille également les expositions extérieures. Cette galerie d’environ 300 m², idéalement située en plein centre-bourg, est un vrai lieu convivial et de rencontres qui ne demande qu’à évoluer, aux Tagarins de se l’approprier.


Photo : Dominique Gallo (adjointe à la communication) et Guillaume Barbier (conseiller municipal, délégué culture) © Delf Cilia

Focus sur le cinéma Le Korrigan & le projet itinérant CIDCAR
Le cinéma Le Korrigan fermé en février 2013 a repris vie depuis juin 2014. Pour une commune, il s’agit d’un lieu culturel important, un lieu de vie et d’échanges.
C’est l’association Double Vue qui a candidaté en créant CIDCAR (Cinéma Itinérant des Côtes d’Armor) et qui a en charge sa programmation en la personne de Cindy Rabouan.
L’idée principale n’étant pas de juste diffuser des films, mais de créer une dynamique autour du cinéma en mettant en place des rendez-vous réguliers, afin que les Tagarins investissent ce lieu. Qu’il devienne un cinéma participatif, avec le dispositif La Septième Salle (le spectateur vote pour les films qu’il souhaite voir). Un ciné-café une fois par mois (film + échanges, chacun apporte quelque chose à boire, à manger). CIDCAR est partenaire de Cinéphare (réseau de salles de cinéma et d’associations) qui permet de fédérer les salles et d’aider à la diffusion de films d’Art et Essai, documentaires, courts métrages et d’œuvres de répertoire. Grâce à une aide de la Région, CIDCAR vient d’acheter deux projecteurs portatifs afin de répondre à la demande de plusieurs communes qui souhaitent développer le cinéma (Lanvollon, Châtelaudren, Pontrieux, Pleubian, Belle-isle-en-Terre et 2 soirées par mois au Lycée de Pommerit-Jaudy). Des réunions publiques sont prévues pour imaginer avec les spectateurs les actions à mettre en place.
Contact : Le Korrigan 02 96 65 48 32. Voir programmation du lieu ICI


Cindy Rabouan au cinéma Le Korrigan © Delf Cilia


Auteur : Delf

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.