N°190

octobre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Acteurs culturels Retour

Entretien avec Charles Josselin

28 mars 2012

Vice-Président du Conseil Général des Côtes d’Armor en charge de la culture

L’intérêt de Charles Josselin pour la culture prend un nouvel élan quand il est nommé rapporteur du budget de la culture à l’Assemblée Nationale pendant des années (74-78 et 88-92). C’est sous sa présidence du Conseil Général (1976-1997) que furent créés l’ADDM puis l’ODDC, et que le domaine de la Roche Jagu a commencé à devenir ce qu’il est maintenant. Vice-Président à la culture depuis le 31 mars 2011, Charles Josselin doit maintenant gérer l’action culturelle départementale avec les moyens financiers contractés par la crise. Pour ne pas être amené à trop réduire les aides aux actions associatives et même développer certaines actions redéfinies, le CG a commencé par réduire ses propres moyens d’action en demandant des efforts à Itinéraires Bis (fusion ODDC-ADDM) et à la Roche Jagu (qui recevra cet été les Rencontres des Côtes d’Armor, Parcs et Jardins, et une grande expo sur le parfum).
L’aide au patrimoine reçoit un coup de pouce par une dotation de 900 000 € (dont 300 000 pour l’achat de l’abbaye de Bon Repos). Un effet de levier fait que pour 1 € investi dans le patrimoine, 8 € sont alloués par d’autres partenaires, et ce sont des entreprises costarmoricaines qui sont chargées de 60% des travaux. Une mutualisation est envisagée sur la gestion des 5 propriétés départementales que sont les abbayes de Beauport et Bon Repos, et les châteaux de la Roche Jagu, la Hunaudaye et Le Guildo. Quant à la Villa Rohannec’h à St-Brieuc, son avenir n’est pas encore bien défini, et des manifestations y ont lieu régulièrement (Entrez sans frapper).
Notons encore : continuation du schéma départemental pour musique danse théâtre, appui renforcé à l’action culturelle envers les collèges, aide aux lieux de diffusion (centres culturels et cafés-spectacles), aux festivals, aux artistes (création, enregistrement, équipement, tournées hors-Bretagne), aux arts plastiques (par ex. centre photo à Guingamp, nouveau musée Méheut à Lamballe), à la lecture publique (nouvelles technologies, soutien aux bénévoles, Escales poétiques...), au cinéma (création, écriture, documentaires), aux Archives (accroissement de capacité, technologies modernes).

Auteur : Pat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.