N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Audiovisuel Retour

Cycle of the Mental Machine

5 décembre 2012

Projection du documentaire de Jacqueline Caux le 30 novembre 2012 à l’UBS - Vannes
Dans le cadre de Musique Act # 1

Jacqueline Caux pourrait être ma grand mère et pourtant... Elle réalise des documentaires artistiques et engagés à la vitesse supersonique.
Normal, elle produit ce qu’elle réalise et réalise ce qu’elle produit.
La classe.

Avec Cycle of the mental Machine, réalisé en 2006, elle s’est dit : La techno j’adore, l’électro européenne et mainstream je connais, mais la techno de Détroit a quelque chose de vraiment différent.
Alors elle part à Détroit et elle rencontre Carl Graig, Jeff Mills, Mad (Mike Banks), les précurseurs et les darons du genre restés underground dans la cité américaine.
Elle remonte aux origines de la musique techno à Détroit : elle occupe une partie du film à nous raconter l’histoire des musiciens et chanteuses black, qui nourrissent, on le comprend, Electrifying Mojo, Dj et animateur radio mythique de Détroit. Elle lui rend hommage en mettant en exergue sa voix, son charisme tout en conservant la part de mystère liée au personnage.
Elle filme la ville qu’elle met en musique avec des bits et des voix. Une ville dont l’histoire est parcourue de cycles : industriels et musicaux, une sorte de machine mentale construite, détruite, construite, détruite - un cimetière industriel et musical à ciel ouvert.

Auteur : Po - Photographies réalisées lors de la projection

[slideshow_deploy id=’1222’]

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.