N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edito Retour

Avril 2015 : Commandos culturels

1er avril 2015


Vous suivez régulièrement leurs pérégrinations. Faisons un point sur ces fameux groupes d’action culturelle d’intervention qui fleurissent en Côtes d’Armor : Art Vivant en Armor, le C.A.C.A. (Comité d’Animation des Côtes d’Armor), le Gr.O.Cu (Groupe d’Opérations Culturelles), A la vie à l’Armor, Costarmorica.

Le C.A.C.A. prétend qu’il ne se passe rien dans notre département (ils ne lisent pas le Cri) et s’évertuent à créer de l’animation sous toutes formes pour "réveiller" le territoire dans ses 4 coins, et pas toujours de la façon la plus fine.

Le Gr.O.Cu, quant à lui, se saisit de tout événement pour le détourner, ou plutôt le compléter, l’augmenter comme ils disent. Manifestations culturelles, sportives, politiques, sociales sont fréquemment piratées par une opération commando de ce groupuscule gesticulant voulant y ajouter une touche provocante, poétique, acrobatique, humoristique, déjantée, ne voulant pas y nuire mais y apporter un "plus", souvent apprécié mais pas toujours.

A la vie à l’Armor est une association qui organise les Olympiades littéraires. Il s’agit de séances où des équipes s’affrontent à coups d’épreuves d’écriture, de jeu avec les mots, inspirées des matchs d’improvisation théâtrale ou Des Papous dans la tête de France Culture. Des éliminatoires ont lieu à longueur d’années dans plusieurs villes pour aboutir à une finale annuelle à St-Brieuc.

Art vivant en Armor est un groupe d’activistes qui veut démontrer que, malgré la baisse drastique des moyens financiers alloués à l’action culturelle, on peut, avec 3 bouts de ficelles, une poignée de centimes, une pincée de système D et une larme d’huile de coude, organiser des événements artistiques remarquables. On a beaucoup reproché à cette association d’être complice du pouvoir, d’accréditer ainsi la thèse que "le génie créateur n’a pas besoin d’argent". "Va-t-on, rétorquent-ils, parce que c’est la crise, se coucher et se laisser mourir ?" En tous cas ils provoquent beaucoup de débats !

Costarmorica est une antenne locale du Latourex, le Laboratoire de Tourisme Expérimental, organisme strasbourgeois qui met en exergue la parole d’un pseudo-Goethe "Das Leben ist eine Reise, also ist jeder Mensch ein Tourist".

Et puis il y a bien sûr Le Cri de l’Ormeau, qui, en vigilance permanente depuis des lustres et des lurettes, vous révèle l’existence de ces dangereux mais nécessaires activistes !


Patrice Verdure
C.O.C.A. (Cri de l’Ormeau Côtes d’Armor)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.