N°187

juillet-aot 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Acteurs culturels Retour

Agglo Lannion-Trégor : Entretien avec Delphine Charlet

28 mars 2015
Agglo Lannion-Trégor : Entretien avec Delphine Charlet


Delphine Charlet : Adjointe à la culture de Lannion et vice-présidente de l’Agglomération Lannion-Trégor en charge de la culture


Jusqu’ici, la compétence culturelle de l’Agglomération Lannion-Trégor Communauté (38 communes, 80 000 habitants) était limitée au Carré Magique. L’élargissement de cette compétence est en débat depuis des mois, avec des élus qui ont des sensibilités culturelles très diverses.
Où va-t-elle mener au niveau des équipements, des services, sur quels champs ? Peut-être par exemple du côté de la valorisation du patrimoine bâti ? Quid des équipements de spectacles que sont le Sémaphore à Trébeurden, An Dour Meur à Plestin-les-Grèves, la Palais des Congrès à Perros-Guirec ? Et l’enseignement musical ? Celui-ci est actuellement assuré par l’Ecole de Musique du Trégor, sous forme de SIVU regroupant Lannion, Perros-Guirec et St-Quay-Perros. On trouve également des écoles de musique associatives dans quelques communes. L’idée est de rendre communautaire cet enseignement, en pensant aussi aux aspects de la pratique, de la constitution d’ensembles, chorales, lieux de répétition...
A propos de musiques actuelles, on note à Lannion l’absence d’un lieu, qui était réclamé à cor et à cris il y a une dizaine d’années par des associations qui se sont épuisées à la longue. L’idée est remise sur le tapis. Espérons qu’elle aboutira

Le grand projet en cours actuellement à Lannion est l’ancien couvent Ste-Anne, en plein centre. Une magnifique médiathèque (avec 10 000 abonnés) y a déjà été installée depuis 2006. On y trouve également une chapelle qui sert parfois de lieu de concert. Et puis un gros chantier y est en cours, destiné à en faire un grand espace socio-culturel : salles d’expositions, de conférences, d’associations. Le service culturel municipal s’y installera également, quittant ainsi le centre Savidan, qui pourrait alors peut-être devenir le nouveau siège de l’Ecole de musique, qui comprendrait alors un auditorium de 2 ou 300 places, qui comblerait le manque de lieu de spectacle à jauge intermédiaire entre les cafés-spectacles (Pixie, Valseuses, Havana) et les 800 places du Carré Magique (rien que des hypothèses !).

Auteur : Pat


Photo : l’ancien couvent Ste-Anne

Derniers commentaires

  • Cet entretien porte essentiellement sur les équipements dont le Trégor commence à être correctement doté, un peu sur la formation qui connaît des lacunes. Mais qu’en est-il de la diffusion culturelle ? Certains lieux mènent une politique dont le niveau artistique ne peut être contesté, mais il faut bien reconnaître que dans le domaine des arts plastiques on est davantage dans la promotion commerciale que dans la recherche d’une ligne artistique reconnue.

    B. Moreau

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.