N°192

décembre 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Scène Retour

Théâtre de Folle Pensée

1er novembre 2012

La Folle Pensée réduit quelques folles dépenses

La compagnie de théâtre de Folle Pensée, basée à St-Brieuc, subit comme tout le monde des compressions financières, mais n’a néanmoins pas du tout l’intention de réduire sa masse de création. Locataire depuis plusieurs années d’un lieu permanent de travail de 220 m² au Carré Rosengart au port du Légué, la compagnie a décidé de le quitter. C’est vrai que 36 000 € de loyer par an est plutôt faramineux ! Les activités de Folle Pensée sont maintenant concentrées sur des locaux administratifs à la scène nationale de la Passerelle, la Villa Carmélie (le Conservatoire), où ont maintenant lieu les Lundis de Rosengart sous le nom de Lundis de Carmélie, et la classe d’art dramatique animée par Annie Lucas, et des résidences dans de multiples lieux d’accueil pour les répétitions.
Le travail de création continue avec de nouveaux Portraits avec paysages, textes théâtraux commandés par Roland Fichet à divers auteurs. Cette année, 3 sont en chantier : Paysage intérieur brut de Marie Dilasser (de St-Gelven), J’espère de pas me perdre d’ici ce soir de Nicolas Richard (St-Brieuc), et Sita de Kouam Tawa (Cameroun), 3 portraits de femmes qui ont du vécu. Chaque représentation sera associée à une rencontre avec le public, dans des lieux souvent non théâtraux.
www.follepensee.com

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.