N°184

avril 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Disques Retour

Playlist #5 : De Sidney à la Jamaïque

13 mars 2017

Sélection musicale du lundi 13 mars.

Playlist #5 : De Sidney à la Jamaïque
Ils sortent un album, ils passent en concert dans le coin, ils font parler d’eux d’une manière ou d’une autre, ils font du rock, du blues, du jazz, du hip hop, du métal, de la chanson, de l’électro, de la musique qu’on ne saurait pas rentrer dans une case (rayez les mentions inutiles selon les semaines). Ils nous ont plu et c’est la petite musique que nous avons dans les oreilles.


Retour ligne manuel


Astuce : sion vous demande avec quel site lire la playlist, pas de panique. Vous pouvez faire glisser la molette de votre souris et, tout en bas, cliquer sur "Je ne sais pas" : ça marchera sans que vous ayez eu à vous inscrire sur un site quelconque.


 


Vincent Peirani et Émile Parisien joueront à la Passerelle, à Saint-Brieuc, samedi 18 mars.
La musique de Régis Baillet Lifeforms (électro) a inspiré la pièce chorégraphique Transhumans, proposée à l’Espace Palante, à Hillion, samedi 18 mars.
Red Cardell sera en concert à An Dour Meur, à Plestin-les-Grèves, samedi 18 mars.
Dour/Le Pottier Quartet (musique bretonne tribale) sort un nouvel album, Treusioù ar pewar awel.
The Loire Valley Calypsos (musique carribéenne) est en concert au Truc Café samedi 18 mars.


S’il y a des places à gagner, que vous répondez bien et que vous avez de la chance...vous pourrez peut-être y aller à l’œil.
 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.