N°184

avril 2017
Télécharger Feuilleter Archives
 
X
Inscription à la lettre d'info :

  • Quoi ?
  • Quand ?
    Date début

    Date fin
    ok
  • Où ?
     ok
    et à 20 km autour ok
  • Qui ?
Recherche cartographique

Accueil > Le magazine > Edition Retour

Le Pogam / Nono : Le Joli petit village sans nom qui n’existait pas

3 juin 2016

Bande dessinée jeunesse

Le Pogam / Nono : Le Joli petit village sans nom qui n’existait (...)


Il était une fois un village, tout blanc, avec des panneaux indicateurs, tout blancs, habité par des poules, toutes blanches. La vie y est paisible, très paisible, pour ne pas dire, poliment, ennuyeuse. Un jour, un bateau s’échoue sur la plage du village. De celui-ci, s’échappent des poules, toutes colorées, bruyantes et festives. Dès lors, la vie de la petite communauté s’en trouve bouleversée.

A mettre entre les petites mains, et les grandes, Le Joli petit village sans nom qui n’existait pas, de Jean-Luc Le Pogam (texte) et Nono (illustrations), traite de la différence, du racisme et des phénomènes migratoires tristement d’actualité. Entre humour (approuvé par des testeurs de 8 et 13 ans) et satyre, les auteur/dessinateur nous délivrent un message clair avec tact et sensibilité. Le dessin, joyeusement féroce et expressif, et le texte, simple mais percutant, font que tout le monde s’y retrouve, même si la BD vise plutôt un public jeune. Qu’importe car son message de tolérance touche tout le monde au final, preuve que cet ouvrage réussit son pari et nous rappelle que nous nous nourrissons tous des différences et que l’ouverture d’esprit fait la richesse de nos villages, qu’ils soient réels ou imaginaires.


- P.B.


www.locus-solus.fr

Derniers commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.